Nos conseils pour créer une EURL !

par

Nos conseils pour créer une EURL !

Aujourd’hui, se lancer seul dans l’entreprenariat seul, à son compte, n’effraie plus. Mieux encore, c’est presque devenu l’une des manières d’entreprendre qui rencontre le plus de succès. En effet, leur nombre n’a cessé d’augmenter depuis quelques années. Seulement, la première difficulté consiste à savoir exactement comment s’y prendre pour créer son EURL. Entre les tâches administratives et les enjeux que ce type d’entreprise comporte, il faut bien se préparer. Voici donc quelques conseils pour vous aider dans la création de votre entreprise !

Pourquoi une EURL ?

EURL désigne une entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée qui s’apparente à une SARL, c’est-à-dire à une société à responsabilité limitée. C’est une façon d’entreprendre simplement pour tous ceux qui souhaitent avoir une activité à leur nom sans s’encombrer d’obligations qui n’ont pas grand-chose à voir avec leur type d’activités. C’est donc une façon d’entreprendre qui s’est largement développée ces dernières années, notamment pour encourager les particuliers à se lancer dans une activité à leur compte.

Créer une EURL n’a donc en soi rien de bien compliqué. En quelques clics, vous pouvez trouver toutes les informations relatives aux exigences administratives sur agence-juridique.com. Différents statuts sont disponibles : auto-entrepreneur, EIRL, SASU ou encore entreprise individuelle. Ces possibilités ont chacune leur spécificité. L’EURL se distingue en ce qu’elle ne concerne qu’un associé qui peut être soit une personne morale soit une personne physique.

Ainsi, les biens propres à l’entrepreneur ne pourront être mis en danger que s’il y a un défaut de gestion avéré. Créer une EURL c’est un excellent moyen de se lancer dans l’entreprenariat sans s’engager outre-mesure et donc en s’assurant de rester protéger. En effet, l’entrepreneur ne s’engage qu’à hauteur de son apport.

Quelles sont les dispositions administratives ?

Pour pouvoir créer une EURL ou pour se lancer dans une quelconque activité, il y a des formalités administratives auxquelles il faut se plier. L’objectif, lorsque l’on crée une EURL est bien sûr de limiter au maximum ces démarches administratives et les engagements qui vont de pair avec la plupart des activités entrepreneuriales. En effet, les démarches liées à une activité unipersonnelle sont très limitées, ce qui facilite l’initiative individuelle.

Il vous suffit par exemple de vous rendre sur le site du service public et de remplir la déclaration de constitution M0 afin d’être enregistré dans les différents registres. Cela vous permettra notamment de rédiger une facture valable puisque vous seront communiquées les informations relatives à votre entreprise. En ce qui concerne l’apport que vous devez y faire, celui-ci est minoré à 1€. D’où l’engagement limité de l’entrepreneur. Ce qui lui permet de se lancer dans une activité sans se mettre dans une situation périlleuse.

Aussi, pour les plus jeunes, la possibilité de bénéficier des ACRES permet une réduction d’impôt importante pendant les premières années de votre activité. Ce qui est un atout considérable et l’une des nombreuses raisons pour lesquelles beaucoup de jeunes arrivant sur le marché du travail passent par la case auto-entrepreneur.

 

Pour quelle activité ?

Créer une EURL permet de mener son activité à titre personnel. Cela convient donc à une très large palette de professions. Mieux encore, certaines activités profitent de l’externalisation du travail pour épouser de plus en plus ce type de statut. C’est le cas de la grande majorité des professions qui concernent le web. Du rédacteur web au graphiste en passant par le développeur, il est souvent intéressant de s’enregistrer à son compte.

Outre les conditions administratives très limitées, cela permet surtout d’avoir le contrôle sur son rythme de travail et permet à beaucoup de s’offrir une certaine indépendance qu’il est difficile de trouver en tant que salarié.

Déposer un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.