Réussir la gestion de l’hyper-croissance de votre start-up en 3 points

par

Réussir la gestion de l’hyper-croissance de votre start-up en 3 points

De nos jours, il existe un certain nombre de start-ups qui connaissent une hyper-croissance, c’est à dire que leur développement va beaucoup plus vite que la moyenne. Cependant, c’est aussi un moment fatidique pour certains, car la plupart d’entre elles disparaissent à ce stade, du fait d’une mauvaise gestion financière, d’une stratégie médiocre ou d’un mauvais recrutement. Alors comment gérer l’hyper-croissance de sa start-up ? Quels éléments doit-on prendre en compte ?

Soyez un PDG.

Dans les premiers jours d’une start-up, la plus grande force d’un PDG est d’être capable de gérer et d’exécuter chaque rôle. Lorsqu’on lance une start-up, il faut consacrer beaucoup de temps à la conception de nouvelles campagnes de marketing, aux appels de vente, et à la conception du produit. Si vous dictez les codes, vous vous chargez de la conception ou de la vente du produit ou du service. Cependant, vous ne faites pas votre travail. Le secret pour être un PDG efficace est de ne pas avoir une main dans chaque projet, il faut déléguer. Être un PDG, c’est bâtir une équipe solide et dynamique de leaders qui peuvent exécuter eux-mêmes leur travail. Une solide équipe de gestionnaires n’a pas besoin de quelqu’un se penchant sans cesse sur leurs épaules et regardant chacun de leurs mouvements.

 

Réglez le bon état d’esprit pour le bon moment

Lorsque votre start-up entre dans une phase de croissance, vous devez avoir la bonne mentalité pour votre phase actuelle de développement. Il est important de s’assurer que les gens avec lesquels vous travaillez sont sur la même longueur d’onde. Vos salariés doivent afficher un véritable esprit d’équipe et de collaboration pour que votre développement s’exécute de façon sereine.

Les start-ups sont particulièrement vulnérables aux erreurs de mentalité. La caractéristique d’une mise à l’échelle réussie est de savoir quand ralentir, de sorte que vous puissiez continuer à évoluer plus rapidement par la suite.

 

Se mettre de côté pour aller de l’avant

D’une manière générale, les PDG tentent d’encourager leur équipe à employer les mêmes ressources. Mais les sociétés doivent également accepter le fait qu’elles ont besoin de plus de bureaucratie, de meilleures politiques, et de procédures mieux définies qu’à ce jour. Il est nécessaire de mettre beaucoup de temps de côté pour préparer la formation des employés, anciens ou nouvellement recrutés. On peut ainsi former son équipe au complet à utiliser des techniques de travail qui répondront, d’une meilleure façon, aux exigences du métier exercé.

Déposer un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.