3 conseils pour un financement participatif réussi

par

3 conseils pour un financement participatif réussi

Lancer son projet de PME, d’entreprise, à l’échelle locale ou même nationale demande bien souvent de passer par le financement participatif. Soit parce que les banques ou autres organismes refusent de vous suivre. Soit parce que l’emprunt n’est pas une solution envisageable. La dernière option qui s’offre alors à vous est de vous adresser directement aux particuliers, aux professionnels, en somme, aux épargnants et investisseurs. Mais la réussite de ce financement participatif tient sur un concept simple : Ambition réelle.

Financement Participatif : Un projet innovant

Trois axes sont essentiels à considérer dans la réussite de votre prochain projet de financement participatif. Alors avant même de déposer votre demande sur Tudigo, posez-vous tout d’abord cette question fondamentale : Qu’est-ce que j’apporte de nouveau ?

En 2019, et davantage au cours de la nouvelle décennie dans laquelle nous entrons, c’est l’innovation et les concepts novateurs qui séduisent le plus les épargnants, investisseurs et futurs clients. Attention toutefois à ne pas confondre, par automatisme presque, l’idée d’innovation avec un projet d’ampleur irréaliste. C’est pourquoi le concept moderne de votre PME pour un financement participatif se doit aussi de répondre aux demandes de son temps.

Le temps présent est votre meilleur allié, sans omettre bien sûr de préparer l’avenir. Une entreprise n’a pas pour vocation d’être limitée dans le temps. C’est une entité, ambitieuse, qui tendra à prendre de l’ampleur, sur un concept qui évoluera également avec les prochaines technologies et demandes des clients ou des entreprises. Il est aujourd’hui tout naturel de présenter des projets alors axés sur l’écologie, le recyclage, ou même ressortir des concepts vintages pour les plus nostalgiques. Cet élément d’innovation pour une PME qui vit avec son temps, sur un concept évolutif, est la première clé de réussite pour votre financement participatif.

Le choix de la localité

La seconde clé de voûte à la réussite du financement participatif, c’est d’étudier la localisation de votre prochaine PME. Pour illustrer très simplement ce propos, si vous présentez l’ambition d’ouvrir une boulangerie dans une ville qui en compte déjà deux, ainsi qu’une pâtisserie, où devient l’intérêt de proposer un nouveau commerce pour le même service ?

En tenant simplement compte du marché de votre futur domaine d’activités sur la localité visée, vous constaterez déjà par vous-même le potentiel de la réussite de votre PME. Car pour le financement participatif, les épargnants tiennent également compte de l’économie réelle et de la proximité que vous présenterez. Sous la forme d’un financement don contre don, c’est même vos futurs clients que vous êtes susceptibles de séduire. C’est pourquoi votre démarche doit être en accord avec votre environnement, qu’il s’agisse d’une ville, d’une région, du pays, ou même sur internet.

Réalisme du financement participatif : entre levée de fonds et documentation

Le conseil ultime que nous donnons à tous les entrepreneurs prêts à se lancer sur Tudigo, c’est de parfaitement évaluer leur projet. Car les épargnants, prenant part au financement participatif sous la forme de préventes ou d’actions, sont les premiers à constater si votre ambition n’est pas totalement démesurée, si votre levée de fonds est en accord avec le projet supposé.

L’objectif de temps est une mesure à ne pas négliger non plus. Présenter votre PME de commerce ou de service à l’instant T pour une ouverture supposée dans plus d’un an n’aurait aucun sens pour vos futurs clients comme pour vos futurs actionnaires. Une échelle comprise entre 6 mois et un an avant l’ouverture d’un commerce est légitime. Pour l’amélioration ou le développement d’une innovation comme d’une industrie, le financement participatif ne devrait pas courir sur plus de 3 mois.

Soyez attentif sur l’échelle de temps, mais de fixer simplement des objectifs à atteindre. Ces derniers en terme de préventes ou de levée de fonds se doit également de rester raisonnable. Être trop rêveur ou se présenter comme inexpérimenté sur un domaine qui n’est pas le vôtre se verra tout de suite, et le financement participatif échouera inévitablement.

Articles similaires

Tags

Partagez

Déposer un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.